Muoi: The Legend of a Portrait (2007)

Publié le par AsiaLoverSun

Muoi: The Legend of a Portrait (2007)

36.jpg

info download

Autre titre : Ten
Réalisé par : Hyung-tae Kim
Année : 2007
Pays : Corée/Vietnam
Genre : Horreur
Durée : 93min


Interprété par

Anh Thu
An Jo
Ye-ryeon Cha
Seong-Eon Lim
Binh Minh
Dong-yeob Ko
So-hee Hong
Anh Hong
Yong-tae Kim


Scénario :  

Une romancière coréenne part pour le Vietnam pour découvrir la légende de Muoi afin d’écrire sons prochain livre sur celle-ci.Elle va apprendre que Muoi est en réalité une légende au sujet d’une femme qui depuis plus de 100 ans s’est transformée en esprit vengeur.

 

ImageImageImage

ImageImageImage

e1da3388c1131d3a04082464a23eb634

Contribution: FULCI
Thanks To SubWaWa


La plupart de nos liens sont divisés en 2 tranches pour chaque 700Mo.
de ce fait, pensez à prendre le 2eme lien en premier. votre temps d'attente pour télécharger
sur MegaUpload sera 3 fois moins long.

Critique

3 ans après son film Dead Friend, Hyung-tae Kim revient avec Muoi, à nouveau, un film d’horreur qui se base sur une légende ancienne.
Muoi, c’est l’histoire d’une romancière,Yun-hui, interprété par Jo An, actrice du film Sorum en 2001 et plus récemment de Project Makeover en 2006, qui décide de partir découvrir la légende de Muoi au Vietnam pour pouvoir écrire son prochain livre dessus.
Elle retrouve sur place, une amie d’enfance, Seo-yeon, avec qui elle avait eu des difficultés dans le passé, interprété par Cha Ye-Ryeong, qu’on a pu voir dans A Bloodie Aria en 2006, mais également dans Whispering Corridors 4 : Whispers, qui va l’aider à en découvrir un peu plus sur cette légende de plus de 100 ans.

Muoi image 1

Muoi marque tout d’abord par la beauté de ses décors, en effet, le film se déroule à 90% du temps au Vietnam, à la campagne, près des rizières et d’un lac, au milieu de nulle part, dans une vieille maison, qui fût l’ancienne demeure de Muoi, une jeune fille qui été tombée éperdument amoureuse d’un artiste peintre, qui réalisait son portrait, mais à du retourner auprès de son épouse par obligation.Malheureusement, cette dernière, hautement jalouse, était revenue pour se venger de Muoi, en lui jetant de l’acide sulfurique au visage.
Cette légende donne tout l’intérêt au film, puisque petit à petit, l’héroïne va découvrir peu à peu ce qui se cache derrière cette légende et va même apprendre qu’elle-même est maudite par cette dernière, après avoir réveillé cette légende vieille de plus de 100 ans.

Muoi image 2

Sans cette intrigue, Muoi aurait pu être un simple film d’horreur sans goût, à la limite de l’intéressant, mais grâce à cette dernière, Muoi prend une dimension historique très palpitante (même si la légende de Muoi semble être inventée de toutes pièces par le réalisateur, cela mériterait quelques recherches dans les croyances du Vietnam pour en savoir un peu plus) et permet de rester accroché à cette intrigue.
De plus, Muoi, ne serait pas aussi captivant, si le jeu d’acteur n’était pas présent.En effet, la prestation de Cha Ye-Ryeong est plutôt pas mal, dans ce rôle de Seo-yeon, au regard parfois terrifiant, avec ce petit sourire en coin qui cache quelque chose.
Pour ce qui est de An Jo, ça reste convenable, mais sans être au même niveau, à côté de cela, le reste du casting tient son rôle convenablement, mais sans plus.

Muoi image 3

Au niveau des scènes d’horreur, car c’est un point tout de même important dans ce genre de film, elles ne sont pas nombreuses, mais ces dernières font penser un peu au film Deux Soeurs, par l’imbrication de ces dernières. En effet, il n’est pas rare de se retrouver avec une scène d’horreur imbriquée dans une autre scène d’horreur, une sorte de double scène qui une fois la première passée, laisse le spectateur au repos, alors qu’une deuxième est déjà commencée avant même qu’il puisse s’en apercevoir.
Seul point négatif, il est dommage que ce type de scène ne soit pas plus important dans la durée du film.

Muoi image 4

En conclusion, Muoi, ce n’est pas un simple film d’horreur comme il en existe beaucoup, cette légende apporte beaucoup dans l’intérêt du film et donne à Muoi, ce coté historique passionnant, dans un pays aussi joli que le Vietnam, même si son histoire reste triste, de plus, la fin du film est également bien trouvée, sans révolutionner le genre, elle apporte son petit lot de surprise.
On peut donc dire que Hyung-tae Kim réussi avec Muoi, ce qu’il n’avait pas totalement réussi avec son précédent film, Dead Friend.


Ma note pour ce film : 7,5/10

Publié dans FILMS

Commenter cet article