My Sassy Girl [2001]

Publié le par AsiaLoverSun

My Sassy Girl Aka Yeopgijeogin geunyeo

my-sassy-girl-movie-poster-2001-1020237603.jpginfo download


Origine du film : sud-coréen
Réalisateur : Jae-young Kwak
Acteurs : Cha Tae-hyun, Gianna Jun, Ok-Sook Song
Genre : Comédie
Durée : 02h03
Date de sortie : inconnue
Année de production : 2001
Titre Original : Yeopgijeogin geunyeo


Résumé
Gyeon-Woo, jeune étudiant dont l'avenir est incertain, rencontre sur le quai du métro une fille complètement saoule. Il lui évite un accident mortel de justesse. Une fois à bord du métro, cette fille se sent tellement mal qu'elle ne peut s'empêcher de vomir sur un passager et d'appeler, sous l'effet de l'alcool, Gyeon-Woo par "Mon Chérie". L'étudiant ne peut ainsi laisser cette fille toute seule dans cet état. Commence alors les aventures d'une nouvelle amitié...

mygf_02.jpgHébergeur : MegaUpload
Qualité : DVDRiP
Format : DivX
Langue : Asiatique
Sous-titres : Français 
Taille des fichiers : 700 Mo

e1da3388c1131d3a04082464a23eb634

 Megaupload

 

or

 

http://www.megaupload.com/?d=DIIFB7WH
http://www.megaupload.com/?d=N7H6T38K

3qeus3z


mygf_01.jpg

L’avis de Suraj :

Il n’y a pas que dans les films indiens que se font les rencontres improbables, en Corée aussi, et celle de Gyeon-Soo avec cette belle inconnue est une des plus incroyablement drôles et touchantes qu’ait donné le cinéma asiatique ces dernières années.

My Sassy Girl est doté d’un scénario en tous points remarquable. Contrairement à la plupart des comédies romantiques que j’ai pu voir jusque là, celle-ci est très écrite et mérite même plusieurs visions pour en saisir la richesse de détails et d’indices.

Si le film est comique, il n’est demeure pas moins très humain : c’est avant tout la rencontre entre deux êtres qui apprennent à se connaître.

C’est ainsi qu’il touche le plus, par l’humanité avec laquelle les personnages sont présentés et développés en profondeur. Il fait preuve d’une grande justesse dans son propos et d’une certaine finesse dans l’évocation de cette tranche de vie peu commune.

La sensibilité avec laquelle est décrite notre Sassy Girl est particulièrement émouvante. On découvre peu à peu avec le personnage de Gyeon-Soo que, si elle se laisse aller à des délires surréalistes et à toutes sortes d’excès dont Gyeon-Soo fait les frais, c’est aussi pour masquer un profond chagrin dont la cause nous est dévoilée peu à peu. Il y a même une certaine virtuosité et un jeu avec le spectateur puisque des éléments nous sont donnés en fait dès le début pour deviner la fin, mais ils passent pour anodins afin qu’on s’arrache encore plus les cheveux au dénouement.

C’est un film sur la connaissance mutuelle et sur l’acceptation du malheur, qui, plutôt que de sombrer dans le mélo total, adopte un ton humoristique frais et surtout ravageur. Il n’hésite pas à se moquer de tout, avec une inventivité débordante. Notre Sassy Girl écrit des histoires pour la télévision, ce qui est prétexte à des intermèdes parodiant les films d’action américains du genre Terminator ou Matrix, les films de sabre japonais ou encore les mélodrames coréens que le film n’hésite pas à épingler impitoyablement. De même, la gradation des délires entre nos deux jeunes amis est irrésistible... En fait, la plus grande idée du film, et qui est imparable, est de prendre le contre-pied des personnages clichés habituels qu’on peut voir dans les films romantiques. Ici, les personnages sont complètement inversés : c’est le jeune homme qui est calme, timide et romantique à la recherche de l’âme sœur, et c’est la Sassy Girl qui est impulsive, violente, insupportable et portée sur la bouteille, ce qui donne lieu à des situations savoureuses.

Le film ne serait rien sans ses interprètes principaux qui sont extraordinaires. Il y a une telle complicité entre eux que tout paraît vrai. Ils parviennent à rendre leur personnage attachant. Le réalisateur Gwak Jae-Yong réalise ici un coup de maître en nous servant un modèle de comédie romantique parfaitement équilibrée. Il ne délaisse aucun personnage, s’attardant à développer équitablement les deux protagonistes et certains rôles secondaires. Il sait toucher juste dans l’évocation des sentiments et aller au-delà des apparences pour atteindre quelque chose de plus subtil, dans un style simple, dépouillé des artifices lourds des longs mélos de trois heures ou des séries télé romantiques qu’il n’hésite pas à parodier.

My Sassy Girl est aussi un des rares films à s’adresser autant au public masculin qu’au public féminin, dans la mesure où les deux protagonistes sont tellement développés qu’on peut s’identifier à loisir au personnage de notre choix. C’est un parfait exemple de comédie romantique réussie : frais, jouissif et irrésistible. Il fait appel à la part de romantisme qui sommeille en nous tous, tout en nous faisant rire aux éclats... Un film à voir absolument !!!

La note de Suraj : 9/10

mygf_03.jpg

mygf_10.jpg

mygf_11.jpg

mygf_12.jpg

mygf 13

Ce film est juste gargantuesque, la scène que j'adore dans ce film ce trouve sur l'image juste en dessous la musique qu'on passe derrière cet scène est parfaite j'adore grave cette scène culte!

mygf_14.jpg

Publié dans FILMS

Commenter cet article