Serial Experiments Lain Aka Lain

Publié le par AsiaLoverSun

   Serial Experiments Lain Aka Lain

serial-experiments-lain-iwakura-close-the-world-wallpaper.jpg

info download

Réalisé par Ryutaro Nakamura
Japon
Anime, Drame, Sci-Fi
13 épisodes
1998


Lain est une jeune lycéenne renfermée et taciturne. Choquée par le suicide inexpliqué de sa camarade de classe Chisa, elle reçoit peu après le drame, un e-mail provenant de la disparue ! Des phénomènes étranges vont dès lors se produire autour d’elle. Curieuse, la jeune fille décide de s’aventurer sur le « WIRED », à la recherche d’une explication à tous ces faits insensés. Au cours de ses explorations, d’autres suicides vont suivre la mort de Chisa. Tous ces disparus semblent avoir participé à un mystérieux jeu en réseau! Une question devient de plus en plus obsédante : qui est Lain ?
e1da3388c1131d3a04082464a23eb634DVDRIP | Mkv
Dual audio : français ou japonais | Sous-titres : français (inclus)
200 Mo par épisode
Télécharger Serial Experiments Lain en Dual audio :
Fichiers Fileserve/Filesonic interchangeables


Je conseil le liens MU car le dual audio Jap/French c'est trop Euh? surtout quand l'animé mérite une attention à 97%.

Liens Version Française sur Megaupload:
Je viens de finir. Hum, que dire ?....Un vrai OVNI !

Tout d'abord, commençons par le début.

Le début, justement, est le même à chaque épisode: une voix mécanique dit "Present Day, Present Time", puis rit. Suit le générique, qui se termine sur une vue du buste de Lain. Apparaissent alors des vues de la ville, illuminée dans la nuit, des embouteillages, la foule, des voitures, des feux, etc, accompagné par des phrases prononcées par différents personnages Enfin, s'affiche le titre de l'épisode, chuchotée par une voix sourde et mécanique. Ces différentes étapes sont séparées par des grésillements semblables à ceux d'une télé mal réglée.

On peut dire que la réalisation de la série est pour le moins original, voir même perturbante (mais n'est ce pas le but du réalisateur quelque part ?... neutral).

L'histoire est complexe et on peut s'y perdre par moment. Je conseille vivement d'être un minimum calé en informatique ainsi qu'une bonne dose de concentration pour pouvoir la suivre et -tenter de- la comprendre. Pour son interprétation, chacun ira de sa théorie... scratch

Pour conclure: Serial Experiments Lain est une série très psychologique, complexe et perturbante mais qui vaut le détour. Si vous aimez les animes, regardez là. Si vous n'aimez pas ? Regardez là quand même ! mrgreen
3qeus3zCritique de Animint: 

Comme l'indique le titre du premier épisode (Weird , dont on peut noter qu'il est l'anagramme de Wired), cette série paraît étrange, et il est assez difficile de comprendre tout ce qui se passe. En effet, ce que nous voyons n'est pas seulement l'aspect objectif des choses, mais également des scènes plus subjectives (les "visions" auditives ou visuelles de Lain par exemple) ou mettant en scènes des événements se déroulant dans le Wired. Il y a également des messages d'origine inconnue qui apparaissent régulièrement pour ponctuer l'histoire. Le monde présenté dans cette série a beau ressembler au nôtre, il est bien plus oppressant et mystérieux. Les fils électriques omniprésents dans les rues créent un bourdonnement constant, et Lain parvient même à entendre des phrases par leur biais. Non seulement l'héroïne se sent surveillée par des Hommes en Noir, mais sa famille se comporte de manière de plus en plus étrange... Le Wired semble, lui, être dominé par un groupe de hackers appelé "The Knights", dont les mobiles sont également flous. Ce qu'on pensait être la réalité perd de son sens à mesure que nous avançons dans l'histoire.

Un des principaux thèmes abordés est celui du rapport qui existe entre le vrai monde et le Wired. Ils sont d'abord bien séparés, mais de nombreuses intéractions semblent commencer à apparaître. Cette coexistence des deux mondes pose aussi le problème de l'identité, véritable sujet principal de la série. Lain existe-t-elle vraiment ? Quelle est sa vraie personnalité ? La série évoque aussi la religion (Dieu est-il sur le Wired ?), et les complots (y compris des références à Roswell).

Tous ces ingrédients présents dès les premiers épisodes de la série donnent très envie de voir la suite. Malheureusement celle-ci est, à notre goût, assez décevante. Les lieux sont à peu près toujours les mêmes, et les situations se ressemblent. De nouveaux personnages apparaissent et disparaissent de manière assez artificielle, pendant que l'intrigue concernant Lain n'évolue que lentement.

Des anime qui traitent des conséquences de la technique sur notre monde, voire de ses dérapages, il en existe bien d'autres. Parmi eux, nous pouvons citer Pat Labor, Pat Labor 2, Gunnm, AD Police, Memories ou encore Ghost in The Shell. Serial Experiments Lain se rapproche plus de la série d'OAVs, Key The Metal Idol, où il est aussi question de la véritable nature de l'héroïne qui oscille entre une humaine et un robot. Comme Key, Lain pêche par son côté démagogue vers la fin en tenant à nous expliquer par exemple comment la frontière entre le virtuel et la réalité a pu tomber. Cependant, la fin y est beaucoup plus subtile.

Dans Key, tout est éclairci dans les cent cinquante dernières minutes, ce qui est long à suivre, comme nous avons droit à très peu d'histoire et à énormément d'explications jusqu'à la fin. Même si elle est plus rapide, la démarche est un peu la même dans Lain, mais autant nous arrivons dans Key à une fin normale, une fin très fermée, autant dans Lain, la fin est plus dérangeante, tout au moins plus surprenante. Cette fin est d'ailleurs optimiste, par rapport à l'ambiance glauque qui nous envahit tout au long des épisodes.

Cela dérange sans doute parce que Lain repose sur un univers informatique très crédible. Les autres anime font beaucoup plus futuristes et n'empruntent que des concepts au monde actuel, pas les détails. Il est assez dur de s'imaginer un univers réel où les hommes seront cybertisés comme dans Ghost in The Shell, ou bien de se dire qu'il y aura peut être des robots géants comme dans Pat Labor. Lain se contente de faire progresser la puissance des ordinateurs, puis s'amuse à incruster des myriades de références informatiques actuelles. Simple exemple parmi d'autres, le Be de To Be continued à la fin des épisodes, se rapproche du Be du système d'exploitation BeOs. Le texte "Present day...Present Time" apparait avant chaque épisode de Lain pour nous rappeler que l'histoire aussi imaginaire soit elle, prend ses racines dans notre époque.

Une grande partie de l'intrigue repose sur le protocole 7, que les spécialistes rapprocheront tout de suite du protocole IPv6, la future version réelle du protocole IP. Le protocole 7 apparait donc comme la suite logique et naturelle de l'évolution d'IP. Quand vous saurez ce qu'il referme, cette évolution naturelle vous dérangera sans doute, à votre tour.

Serial-Experiments-Lain-55-1024x768.jpg

Publié dans DRAMAS & SERIES

Commenter cet article