Tokyo raiders

Publié le par AsiaLoverSun

               Tokyo raiders

dong-jing-gong-lue-originalinfo download

Titre :  Tokyo Raider
Réalisateur(s) : Jingle Ma Choh Sing
Acteur(s) : JTony Leung, Ekin Cheng, Kelly Chen, Ken Abe
Genre : Action, Arts Martiaux, Comédie et Policier
Durée : 101 min.
Date de sortie : 20 juin 2001

 

sypnosis
A Las Vegas, une jeune femme (Kelly Chen), attend son petit ami pour se marier, mais celui-ci ne vient pas. A Hong Kong, l’appartement de ce dernier est vide. Seul un décorateur d’intérieur (Ekin Cheng) est là pour réclamer de l’argent. Tous deux décident de se rendre à Tokyo, le dernier lieu où ils peuvent espérer trouver le disparu.

 

Hébergeur : MégaUpload
Qualité : DVDRiP
Format : XviD
Langue : Français
Sous-titre : Aucun
Découper avec : Aucun
Nombre de fichiers : 1 Fichiers
Taille des fichiers : 668.87 Mo
Taille totale : 668.87 Mo

e1da3388c1131d3a04082464a23eb634

http://www.megaupload.com/?d=XYZLK160

3qeus3z

3qeus3z

 Critiques :

Tokyo Raiders est une très bonne surprise. C’est une comédie légère qui mélange brillamment intrigue po,icière et humour (pas trop lourd pour une fois !), à des lieux des dernières grosses production telles que Gen X Cops ou Purple Storm. Jackie Chan ne pouvant livrer à la Golden Harvest son habituel film pour le nouvel an chinois (trop occupé à tourner Shanghai Noon aux Etats-Unis), c’est Tokyo Raiders qui s’est vu donner la tâche de s’y substituer, d’où un ton assez commun.
Les acteurs ont l’air de s’amuser, particulièrement Tony Leung Chiu Wai en croisement réussi entre l'Inspecteur Gadget (pour, justement, les gadgets) et Jackie Chan (pour sa dexterité à manier le parapluie et sa bonne humeur dans les combats). C’est décidément le meilleur acteur hongkongais ! Je pense qu’on peut même affirmer que le pâlot Ekin Cheng trouve ici son meilleur rôle, loin des costumes et d'Andrew Lau. Les scènes d’action sont variées, très nombreuses, bien chorégraphiées et ne sont pas sans rappeler celles que Jackie Chan i.terprétait il y a quelques années. Le scénario est la grande faiblesse de Tokyo Raiders et la preuve indubitable que Jingle Ma (après <Hot War et Fly Me To Polaris) a tout joué sur la mise en scène, l’action et les acteurs. L’intrigue est en effet très mince et ce ne sont pas les retournements de situation, incessants dans la seconde moitié du film, qui la relèvent. Mais il suffit de se laisser guider par les images pour profiter pleinement de l’œuvre.


Publié dans FILMS

Commenter cet article